Biographie Célébrités
Accueil >

La biographie de Charles-Michel de L'Épée

Biographie de Charles-Michel de L'Épée


Avocat et prêtre de profession, il fait partie des précurseurs de l'enseignement aux malentendants.
Charles-Michel de L'Épée est né le 24 novembre 1712 à Versailles, il est baptisé deux jours plus tard à l'Église Notre-Dame.

En 1728, il va à l'encontre de la volonté de son père, qui souhaitait qu'il prenne sa succession en tant qu'architecte expert des bâtiments de Louis XIV, en choisissant de devenir prêtre, après avoir suivi des cours de théologie et de droit au Collège des quatre Nations à Paris .
Ne pouvant se faire ordonner prêtre dans l'immédiat, en raison de ses positions favorables au jansénisme, il épouse une carrière d'avocat. Il est finalement ordonné prêtre en 1736, à Troyes. Dès lors, il se consacre aux oeuvres de charité. Dans les années 1760, il décide de se consacrer à l'éducation des personnes sourdes et crée une école spécialisée, qui sera placée sous protection du royaume de France en 1778. Dans le cadre de cette éducation, il met en place, entre autres, un alphabet à deux mains afin de simplifier la communication entre eux et ainsi de démocratiser le langage des signes.
Il décède en décembre 1789 âgé de 77 ans et est inhumé à l'Eglise Saint-Roch à Paris.

Deux ans après son décès, l'Assemblée Nationale l'a reconnu comme bienfaiteur de l'humanité.

Sa stratégie d'éducation fut critiquée car elle consistait à faire la jonction entre la langue française et le langage des signes, ce qui peut être considérée comme un dénigrement de l'identité culturelle des
personnes sourdes.

L'école qu'il a fondée existe toujours et assure un enseignement en langue des signes française (LSF).
D'autres écoles ont depuis été créées à Metz, Chambéry et Bordeaux.



Ecrit le 22 Décembre 2020 par Maxime STURMA.



Timbres évoquant Charles-Michel de L'Épée