Biographie Célébrités
Accueil >

La biographie de Jean de La Fontaine

Biographie de Jean de La Fontaine


" Maître corbeau sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage "

Qui n'a pas déjà entendu cette célèbre réplique venant tout droit des fameuses Fables de La Fontaine ? Poète, dramaturge, académicien, Jean de la Fontaine a endossé, tout au long de sa vie, de nombreuses casquettes.

Parcours et vie privée

Né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry dans le département de l'Aisne (02), il grandit dans une famille bourgeoise qui lui offre un cadre de vie confortable et aisé. Destiné à accomplir des études religieuses, ce cursus ne lui plaît pas et il renonce à cette voie toute tracée. Jean de la Fontaine décide de poursuivre des études d'avocat à Paris, et, obtient son diplôme en 1649.

Dès son arrivée dans la capitale, il commence à fréquenter le 'Cercle des Chevaliers de la Table Ronde', regroupant des jeunes amateurs de littérature et de prose. Il écrit alors ses premiers vers, et, se découvre une passion pour la poésie et l'écriture. En 1964, le poète épouse Marie Héricart (ndlr : cousine du dramaturge Racine), de 14 ans sa cadette. Le couple donne naissance six ans plus tard au seul et unique enfant de l'auteur, Charles de la Fontaine, et se sépare en 1657.

À la mort de son père en 1652, Jean de la Fontaine prend la succession de son père et devient à son tour maître des eaux et des forêts de Château-Thierry. Il occupera ce poste pendant 20 ans jusqu'à ce qu'il revende la totalité du terrain pour se consacrer à sa carrière d'écrivain.

Le fabuliste publie sa toute première oeuvre en 1654, L'Eunuque, inspiré de la pièce du poète latin Térence, qui ne remporte pas franche réussite.

Un auteur engagé et audacieux

Après l'arrestation de son ami et mécène, Nicolas Fouqué, par le roi Louis XIV, le fabuliste décide de le soutenir et de protester contre cette injustice. Il écrit deux textes contestataires Élégie aux nymphes de Vaux en 1662 et Ode au roi pour M. Fouquet en 1663, qui marquent le début de ses prises de position et son engagement politique.

Son vieil ami emprisonné, il décide de se rapprocher de figures illustres de la noblesse : la Duchesse d'Orléans, la Duchesse du Bouillon et par la suite, Madame de la Sablière, qui lui assurent protection, loin de la cour royale.

Jean de la Fontaine s'inspire du célèbre fabuliste grec Esope et publie ses premières Fables en 1968. Il a alors 47 ans et ce recueil connaît un succès immédiat. Bien que d'apparence enfantine et légère, l'auteur crée une oeuvre dissidente et subtile.

Mythologie, faune, flore, l'auteur utilise des personnages issus d'univers variés avec un objectif prometteur : éduquer les citoyens à l'aide de morale, et, les initier à la philosophie et à la pensée critique. À travers des personnifications variées, il parvient à braver et déjouer la censure de l'époque, tout en critiquant la monarchie et les dérives du pouvoir.

Apogée et réussite

Au summum de sa gloire, il convoite un des titres les plus prestigieux délivrés aux intellectuels : celui d'académicien. Après de nombreuses tentatives, toutes vouées à l'échec, il rejoint définitivement les rangs de l'Académie Française en 1984. Son talent et sa plume sont enfin reconnus : c'est la consécration de sa carrière d'artiste. Il occupe son siège à l'Académie Française pendant 11 ans.

Il meurt à Paris en 1695, quelques années après l'obtention de son statut d'académicien, avec près de 250 fables à son actif.

Jean de la Fontaine demeure une figure emblématique du classicisme, qui aura su créer un style bien à lui, accessible à tous et pour le moins ludique.



Ecrit le 01 Aout 2020 par Andréa Lhuissier.



Citations de Jean de La Fontaine
Poèmes de Jean de La Fontaine
Timbres évoquant Jean de La Fontaine