Accueil >

La biographie de Molière

Biographie de Molière


Molière, né Jean-Baptiste Poquelin, naît le 15 janvier 1622 dans une famille parisienne bourgeoise. Après le décès de sa mère alors qu'il n'a que dix ans, il est élevé par des jésuites à Clermont. Tapissier habituel de Louis XIV, son père désire le voir prendre sa relève, mais Jean-Baptiste abandonne des études de droit à Orléans. Il préfère diriger sa première troupe L'Illustre Théâtre avec une certaine Madeleine Béjart dès 1644. Il prend alors le pseudonyme de Molière. Leurs représentations se terminent malheureusement par un échec et l'acteur se retrouve emprisonné pour endettement au Châtelet en 1645. Il quitte Paris avec ses compagnons de scène, et fusionne avec celle de Charles Dufresne, composée de dix acteurs, et dont il devient le directeur en 1650. C'est grâce au soutien du duc d'Épernon, du comte d'Aubijoux puis du Prince de Conti, que les comédiens peuvent interpréter les pièces écrites par Molière. Hélas, au bout de treize ans, ces liens de soutien sont rompus et la troupe rentre à Paris en 1658 pour y jouer Nicomède et Le dépit amoureux devant la cour de Louis XIV. Un an plus tard, c'est le premier grand succès de Molière : Les Précieuses ridicules plaît, notamment au roi, qui met à la disposition des acteurs la salle du Petit Bourbon, puis celle du Palais Royal en 1660. Y sont jouées L'Ecole des maris en 1661 et L'Ecole des femmes en 1662. Le 20 février 1662, Molière épouse Armande Béjart, avec qui il aura trois enfants. Si son théâtre comique et le genre de la farce permettent au dramaturge de se moquer des gens de son époque (les gens de la cour, leurs manières, le clergé, les médecins, etc.), ces derniers l'attaquent régulièrement pour ses railleries. Et bien que le roi lui assure sa protection, certaines pièces sont interdites : Tartuffe, en 1664 et Dom Juan, en 1665. Quant à l'Avare, présenté en 1668, c'est un échec. Les pièces suivantes connaissent cependant toujours autant de succès : Le médecin malgré lui (1666), Le Misanthrope (1666), Le Bourgeois gentilhomme (1670), Les fourberies de Scapins (1671), puis Les femmes savantes (1672). Lully, un musicien avec qui il a présenté des pièces ballet, mais aussi musicien favoris du roi, le trahit en montant un complot qui le prive de la protection du roi. À 51 ans, bien qu'il soit atteint de la tuberculose depuis 1665 et ne pouvant être guéri, Molière continue de travailler dur. Mais le soir du 17 février 1673, jouant pour la quatrième fois le rôle d'Argan sur la scène de son théâtre du Palais-Royal, l'acteur est victime d'un malaise. Il meurt chez lui, quelques heures plus tard, crachant le sang. La coutume de l'Eglise Catholique de l'époque refusant d'inhumer les comédiens, il est enterré en catimini au cimetière du Père-Lachaise le 21 février. Le célèbre dramaturge est reconnu à l'unanimité meilleur acteur et auteur comique de son époque.



Ecrit le 26 Octobre 2021 par Pauline Sambourg.



Citations de Molière